Vendredi, Avril 06, 2012

Communiqué de presse Human rights violations

Le Mouvement National pour la Libération de l’Azawad (MNLA) dénonce  une série de violations graves des droits de l'homme commises par l'Etat du Mali à l’encontre des personnes civiles. En effet depuis plus de deux semaines, les forces armées et de sécurité du Mali ont procédé aux arrestations des personnalités civiles ci-après :

-           Mme Nassi Wallet Inana, Présidente de l’Association des Femmes de l’Azawad, une association disposant d’un récépissé délivré par les autorités maliennes,

 

-          Mme  Ami Wallet Abibi, vice-présidente de l’Association des Femmes de l’Azawad et sœur de l’Honnorable Ahmada Ag Abibi, député au Parlement du Mali, élu dans le Cercle d’Abeîbara (Région de Kidal)

-          Mr Hako Ag Sidi Mohamed, célèbre poète Touareg de l’Azawad,

-          Mr Nassi Ag Doula, Adjoint au Maire de la Commune d’Essouk (Région de Kidal)

Le Mouvement National pour la Libération de l’Azawad (MNLA) informe l’opinion nationale et internationale que les détenus ont été transférés vers Gao dans la nuit du 14 au 15 Février 2012. Depuis cette date, aucune nouvelle n’a filtré sur leur sort et conditions de détention.

Le Mouvement National pour la Libération de l’Azawad (MNLA) condamne et dénonce cette détention arbitraire qui constitue une violation flagrante des droits de l'homme, et demande aux organisations locales et internationales de droits de l'homme d'intervenir pour la libération de ces personnes innocentes, avant d'être soumises à une traditionnelle liquidation exercée par l'Etat du Mali et de ses services de sécurité à l’encontre du peuple de l’Azawad depuis plus de 50 ans.

Le Mouvement National pour la Libération de l’Azawad (MNLA) lance un appel solennel et urgent à tous les défenseurs de la liberté  à se montrer solidaires avec ces personnes arrêtées.

Le 18 Février 2012

Le Secrétaire à la Communication du MNLA

Bakaye Ag Hamed Hamed