Vendredi, Avril 06, 2012

L’Etat Major du MNLA, contrôle un Camp d’Entraînement de la milice militaire malienne à Soudere-Gourma

Il est porté à la connaissance de l’Opinion Nationale de l’Azawad et Internationale que le Jeudi 15 Mars 2012 de violents combats ont opposé les combattants de l’Etat-Major du Mouvement National de Libération de l'Azawad à la milice militaire malienne à Soudere à 35 km à l’est de Tessit dans le cercle d’Ansongo.

Ces milices ont semé la terreur dans plusieurs campements et villages de l’Azawad ces derniers jours notamment dans le campement d'Ebang Imalane où elles ont dépouillé et terroriser les populations civiles et dans un autre village non loin d’Ansongo, exécuter un homme et enlever un autre.

Lire la suite : L’Etat Major du MNLA, contrôle un Camp d’Entraînement de la milice militaire malienne à Soudere-Gourma

 

Communiqué N°10-14/03/2012-MNLA

Le Mouvement Nationale de Libération de l'Azawad a sollicité il y a une dizaine de jours une équipe du CICR pour porter secours et récupérer les familles de soldats de l’armée malienne dans le camp d’Amachache.

Hier, 13 mars 2012, sur la route entre Kidal et Tessalit, des personnes inconnus  à bord d’un véhicule équipé,  interceptèrent l’équipe du Comité Internationale de la Croix Rouge,  pour les empêcher de poursuivre leur mission. Le MNLA condamne fermement cet acte survenu contre cette équipe d'humanitaires.

Lire la suite : Communiqué N°10-14/03/2012-MNLA

 

Le Camp Militaire Amachach de Tessalit libéré

Après  un mois de contrôle du camp militaire par nos combattants, et de rudes combats autour de Tessalit, ayant mis en déroute tous les renforts de l'armée malienne, et apres expiration du dernier appel aux militaires maliens pour se rendre et sauver leurs vies, ce jour samedi 10 Mars 2012, l’Etat Major du MNLA a donné l’assaut final en début de soirée pour libérer le camp d’Amachach  cerner par le MNLA depuis plusieurs semaines.

Lire la suite : Le Camp Militaire Amachach de Tessalit libéré

   

La Grande bataille de tessalit

Communiqué N° 09-04/03/2012 MNLA- Bataille de Tessalit

Après des combat ayant duré plus de (12) douze heures de minuit à l'après midi  de ce jour, entre l’armée révolutionnaire du Mouvement National de Libération de l’Azawad et le renfort de l’armée d’occupation dirigée par (03) trois officiers, des plus redouter au Mali.

Ce renfort de l’armée d’occupation avait à sa disposition un arsenal militaire lourd appuyer par son aviation militaire sous contrôle de mercenaires ukrainiens. Cette armée d’occupation fut mise en déroute et ses officiers militaires qui sont l’espoir malien (les colonels Major Gamou et Ould Meydou  et Djidji  Shako) ont fini par être vaincu et rebrousser chemin à la sauve qui peut, abandonnant leurs équipements, comme par tradition. Ils se sont scinder en deux groupes, un a pris la direction de la frontière algérienne et l’autre celle de Gao aux environs de 15h GMT.

Les combattants de la Libération de l’Azawad ont anéantis totalement et sans appel ce renfort de l’armée d’occupation et d’invasion.

Le Bilan du matériel saisi est le suivant:

  • 02 Chars;
  • 02  Camions-BM- porteuses de missiles ;
  • 06 véhicules équipés de 12,7 mm et plusieurs autres équipements.

 

Lire la suite : La Grande bataille de tessalit

 

SEMAINE N°05-27/12/2012

Le régime malien se lance dans une campagne médiatique et diplomatique mensongère

Au début des hostilités militaires, le gouvernement malien avait déjà planifié sa stratégie génocidaire contre les populations civiles de l’Azawad, et l’acte de ce mercredi 22 février 2012, n’est que la traduction de son arrogance en prouvant ainsi qu’il est un Etat terroriste  totalitariste. Le terrorisme, tient de la règle de la terreur et de la torture des personnes sans défense.  Faute de mobiliser et motiver ses fantassins sur les champs de combat contre l’armée révolution du MNLA, l’Etat Malien se lance dans le recrutement des milices locales, et des pilotes mercenaires Ukrainiens pour bombarder les populations civiles nomades dans leurs campements.

A toute la presse du monde entier, le MNLA rappel une fois de plus qu’il est un mouvement:

Révolutionnaire composé des différentes couches sociales de l'ensemble des communautés composantes de l’Azawad (Kel-Tamasheq, Songhaï, Peuls, Arabes et Maures);

* Politico-militaire, engagé dans la voie de restauration des droits bafoués du peuple de l’Azawad ;

* Combat contre tous les réseaux mafieux (AQMI-Drogue), et  milite pour l’indépendance de l’Azawad vis-à-vis du Mali, considéré comme un Etat Totalitaire.

Il est important de rappeler que l’Azawad fut rattaché au territoire Malien à la période des indépendances africaines par un acte nul sans fondement. Les différentes communautés  de l’Azawad, n’étant pas consentante,  y ont été forcées par le gouvernement de M. Modibo Keita. Déjà en 1958, dans leur lettre du 30 Mai 1958 adressée au général De Gaule Président de la République Française, les chefs coutumiers, notables et commerçants de la boucle du fleuve Niger  ont exprimé leurs souhaits en ces termes: « Nous avons l’honneur de vous réitérer, très respectueusement notre pétition du 30 octobre 1957 et sollicitons une suite favorable. Nous vous affirmons notre opposition formelle au fait d’être rattaché à un système autonome ou fédéraliste d’Afrique du nord  ou d’Afrique noire. Nos aspirations ne pourraient dans aucun cas être valablement défendues, tant que nous sommes attachés à un territoire gouverné et représenté fortement par une majorité noire dont l’ethnie, les intérêts, et les aspirations ne sont différents des nôtres ….»

Lire la suite : SEMAINE N°05-27/12/2012

   

Page 2 sur 6