Communiqué N°7 du 22/02/2012-MNLA

Des hélicoptères de guerre Malien ont  bombarder  ce jour-ci un  campement nomade  à l'Est de la ville de Kidal à  Ighouzar près du puit de Agharous .

Le bilan  est le suivant :

• Sept (07) personnes grièvement blessées et dans un état critique,

• Deux (02) femmes tuées,

• Et un nombre important de  troupeaux  décimés.

Faute de pouvoir combattre l’armée  de libération de l’Azawad, les avions de guerre du Mali, s’empennent depuis plus de deux (02) semaines aux populations civiles et à leurs patrimoines.

Nous confirmons et informons l’opinion Nationale et International,  que ces avions sont pilotés par des mercenaires ukrainiens qui sont entrain de tuer les populations civils de l’Azawad.

Ces actes témoigne une fois de plus de la barbarie de l'armée malienne face à des populations civils qui ont pour seul tord d'être  des "Touaregs".

Nous lancons un appel urgent aux Organisation des Droits Humains enfin  d’intervenir pour faire arrêté ces actes de barbaries contre les populations civiles.

Nous interpellons  et exhortons les  Pays de la sous région et la communauté internationale  de ne pas rester inactifs face à l’utilisation des  hélicoptères de guerre contre des populations civiles. Ces actes ne sauraient être justifiés.

Chargé de communication

Bakaye AG Hamed Ahmed