Dimanche 26 mai 2013 7 26 /05 /Mai /2013 01:20

 

" Iarahaka hivavaka isika, Tompoko.


Andriamanitra Tompo Malalanay ô, misaotra Anao izahay nanome izao tonon’andro izao, izay afahanay manatona Anao bebe kokoa, sy ny mifandray aminao amin’ny alàlan’izao fiombonam-bavaka sy ny fifadian-kanina ataonay izao.


Ianao, Tompo ô, no efa nilaza fa tsy misy olana tsy ainao vahana rehefa mitodika aminao izahay, rehefa mahatoky Anao sy mino Anao izahay. Eo amin’ny kihon-dalàna sarotra ny firenenay ankehitriny, Tompo ô. Ka mitodika aminao izahay, mitalao sy mangataka aminao izahay, mangataka ny famindra-ponao, ny famonjenao, ary mivavaka aminao izahay, Tompo ô.


Mangataka fitahiana aminao manokana izahay. Hazavao ny sain’ny olom-pirenena tsirairay avy, Tompo ô, torohy izay làlana tokony haleha izahay, amin’ny alàlan’ny Teninao Masina hatrany, Tompo ô.


Tompo ô, hamaivano izay ho entana mavesatra tokony entin’ny tsirairay avy, eo amin’ny fanatanterahana ny andraikitra sahan’ny tompon’andraikitra rehetra eto amin’ny firenena.


Mangata-pitahiana aminao izahay, ary mangataka ihany koa ny famelanao ny mpanao politika rehetra : azavao ny fony, azavao ny fonay sy ny sainay mba hahay hametraka ny hoavin’i Madagasikara hierehin’ny fitiavan-tena sy ny fitiavam-pahefana ka hitsinjo kokoa ny fampiavanam-pirenena ary mba ho vanona anie ity Nosy malalan-tsika ity.


Mangata-pitahiana ihany koa izahay ho an’ny vahoaka tsy vaky volo, mba hànana fo tony hatrany, ary hitombo fahendrena, Tompo ô. Herezo izahay, Tompo ô mba tsy ho mora resin’ny akiviana, manoloana ny fiainana andavanandro sy ny asarotam-piainana iainanay ankehitriny. Mba ho velom-panantenana sy fitokisana mandrakariva amin’ny fitandroanao sy ny fitahianao izay, Tompo ô, satria Ianao no Mpandahatra ny fiainanay, ary mahatoky Anao izahay.


Mifona sy mibebaka aminao izahay, Tompo ô, noho ny fahalemenay sy ireo zavatra rehetra mety nataonay ka tsy mifanaraka tamin’ny sitraponao. Aza ny elokay, Tompo, no jerena fa ny fahatokisanay Anao, ny finoanay Anao ary ny tsy fivadianay aminao.


Henoy izany vavakay izany, Tompo ô, mitenena aminay, fa vono-kiheno Anao izahay, ary ampianaro koa izahay fa vonona hanitsy ny fitondra-tenanay tsirairay avy. Ambarao ny sitraponao fa vonona hanatanteraka izany izahay.


Apetrakay eo am-pelatananao foana ny Hoavin’ity Firenena maminay ity. Dia I Madagasikara sy ny vahoaka Malagasy izany. Mba arovy fatratra izay, Tompo, amin’izay karazana vela-pandrika sy ratsy kasaina ho atao eto amin’ity firenena ity.


Ho tanteraka anie ny sitraponao, misaotra Tompo ô,

Amen.


Izany vavaka izany dia hinoko fa ho ren’ny Tompo, ho ren’Andriamanitra ary vavaka tsy maintsy hisy valiny satria, araka noteniko teo hoe : inona tokoa moa ny angatahana amin’Andriamanitra, Tompo, ka tsy ho tanteraka.


FETIN’NY RENY 2013



 

" Eto am-pamaranana dia mitodika manokana aminareo renim-pianakaviana rehetra ny tenako satria fanta-tsika fa Fetin’ny Reny rahampitso. Ka ho anareo Reny izay manatrika etoana, sy ny reny any an-tokan-trano rehetra any sy manerana ny Nosy, dia tsapan’ny zanakareo tsirairay avy ny andro nomenarao ny zanakareo ny fankaherezana ho azy ireo, ary indrindra ny fotoana sy ny fitiavana nozarainareo tamin’ny zanakareo tsirairay avy.


Te-hiteny amin’ny anaran’ny zanaka rehetra aho, eto, androany: dia tsapany ny zanakareo tsirairay avy izany fitiavanareo izany. Dia mirary soa ary mirary fety sambatra ho an’ny Reny Malagasy rehetra isika, Tompokolahy sy Tompokovavy.


Ho tahian’Andriamanitra anie ity Nosin-tsika ity ary izaho mino fa tsy ho avelany eo am-pelatànan’ny ratsy ny firenena.


Misaotra, Tompokolahy

Mankasitraka, Tompokovavy ".

 

Andry Rajoelina

Par Andry TGV - Publié dans : Andry Rajoelina Acta non verba - Communauté : Andry Rajoelina en action
Voir les 0 commentaires
Samedi 25 mai 2013 6 25 /05 /Mai /2013 15:17

 

 

 

 

Par Andry TGV - Publié dans : Andry Rajoelina Acta non verba - Communauté : Andry Rajoelina en action
Voir les 0 commentaires
Lundi 20 mai 2013 1 20 /05 /Mai /2013 14:18

19-MAI-2013-DONIA-20e-edition 6188

ALBUM DE PHOTOGRAPHIES

19 mai 2013, stade d'Ambodivoanio. Le Président de la Transition, Andry Rajoelina, a assisté à la 20è édition du Festival DONIA de Nosy be.

 

 

 

 

Ben depuis 1994, et de mémoire de journaliste, c’est bien la première fois dans les annales du Festival Donia de Nosy Be qu’un Chef d’Etat en exercice assiste physiquement à l’évènement. C’était le dimanche de la Pentecôte 2013. Rien que pour çà, il a bien mérité la médaille qui lui a été décernée. Cela devant 20.000 spectateurs, dans un stade d’Ambodivoanio (litt.: au pied des cocotiers) hyper chauffé. Ce, grâce à des artistes venus d’horizons très divers. Place aux photos !


Solange et Vola du COFESTIN (Comité d'organisation du festival)




Le Président de la Transition discute avec le Président du Conseil général de Mayotte, partenaire de cette 20è édition du Festival Donia



Black Nadia


20.000 spectateurs !


Ninie Doniah





Natoyah, Miss Donia 2013


Mama Be (Big Mamma) 2013



Jean Chri, fils de l'inoubliable Dr JB, icône de la musique de Nosy Be


Le groupe Sisca


Le groupe Rotsaka







Le Président Andry Rajoelina et Vincenzo Sanna (COFESTIN)






Et un cadeau du Conseil général de Mayotte


 


A l'année prochaine ! Pour un festival encore plus ouvert à l'international !


 

Jeannot Ramambazafy

Pascal Raheriniaina

 

Par Andry TGV - Publié dans : Andry Rajoelina Acta non verba - Communauté : Andry Rajoelina en action
Voir les 0 commentaires
Dimanche 19 mai 2013 7 19 /05 /Mai /2013 08:03
 

ALBUM DE PHOTOS ICI

 

Samedi 18 mai 2013. Le Président de la Transition, Andry Rajoelina, a procédé à l’inauguration de l’achèvement de la première partie des travaux d’aménagement et d’extension de la piste d’atterrissage de l’aéroport international de Fascène Nosy Be de catégorie C.

 

 

Il s’agissait, dans ce premier temps, d’élargir et combler l’ancien fossé sur 18.000 m² ;  d’allonger la piste de 2.190 m auparavant à 2.230 m ; d’ajouter plus d’une quarantaine de feux de pistes à ceux déjà présents pour améliorer la visibilité lors des atterrissages nocturnes. Le coût de cette première tranche des travaux s’est élevé à 5 milliards 300 millions d’Ariary dont 70% venant du gouvernement malgache et 30% venant de la société ADEMA (Aéroports de Madagascar). La seconde étape des travaux consistera à augmenter l’épaisseur de la piste de 8 à 10 cm de bitume bétonné et d’augmenter la longueur de la piste de 750 m qui sera, au total, de 2.980 m. Cela permettra l’atterrissage des Airbus A380 et des Boeing 780. Le coût de cette seconde tranche de travaux est estimé à 45 milliards d’Ariary.

 

 

Jusqu’en 2004, seuls les avions Boeing 767 transportant 280 passagers, pouvaient être supportés par la piste. Actuellement, et après ces travaux, les Airbus A340 et les Boeing 777, d’une capacité de 350 et 400 passagers, peuvent se poser sur la piste de cet aéroport de Fascène qui, dès lors, possède les mêmes capacités d’atterrissage que l’aéroport international d’Ivato.

 

 

Cependant, il reste encore à avoir l’autorisation des instances aériennes internationales, dont les démarches en ce sens ne devraient pas excéder huit mois. Cela fait, l’aéroport international de Fascène Noy Be sera le second aéroport le plus grand de Madagascar après celui d’Ivato Antananarivo de catégorie D. Il est indéniable qu’une fois l’autorisation acquise, cette extension permettra d’augmenter la venue de nombreuses compagnies aériennes possédant de gros porteurs et, par synergie, d’augmenter le nombre de touristes. Ce qui aura un impact bénéfique pour l’économie de l’île aux parfums.

 

 

 

 

 

 

Le discours du Président Andry Rajoelina a été simple et se résume comme ceci : « Je ne fais jamais de promesses en l’air. Lorsque que je dis qu’une chose doit être réalisée, elle le sera. A l’image de de cette extension qui permettra de faire de Nosy Be la destination touristique phare de cette région de l’océan Indien. Lorsque l’on travaille, on le fait vraiment. Avec moi, on ne doit pas faire semblant de travailler ».

 

 

 

 

 

Un constat incroyable mais vrai : jusqu’en ce dimanche de la Pentecôte 2013, la ville d’Hell-ville (du nom de l'amiral français Anne Chrétien Louis de Hell -1783-1864) n’a pas de compagnie de sapeurs pompiers ! Ben mince alors ! Immédiatement, le Président Rajoelina a annoncé qu’elle sera mise sur pied dans les délais les plus brefs. Ce n’est pas une promesse, c’est un devoir. Certains ne vont pas manquer de dire qu’il fait de la propagande électorale avant l’heure. Ils devraient plutôt se demander ce qu’ont fabriqué les dirigeants passés. Car 53 ans après le retour de l’Indépendance, aucun -mais alors aucun vraiment- n’a songé à doter cette ville touristique de renommée mondiale de sapeurs pompiers. A force de ne rien faire sans rien, on ne fait rien du tout.

 

 

 

 

 

En tout cas, le développement d’un pays ne doit pas attendre la très mauvaise volonté des politiciens malgaches ni le chantage bassement mercantile de la « Communauté internationale des intérêts financiers ». Concernant le festival Donia, qui en est à sa 20è édition, Le Président Andry Rajoelina a annoncé que la 21è édition, en 2014, sera encore plus attrayante et structurée que toutes les précédentes. Que ce soit en infrastructures, en matériels et, surtout, en communication. Notons enfin qu’à aucun moment, il n’a parlé de politique (politicienne) ni d’élections. Disons qu’il a parlé de politique de développement et non de développement politique. Vous avez saisi la nuance ? Alors ne rejetez pas l’esprit saint qui plane sur tous les chrétiens en ce dimanche de Pentecôte 2013.

Jeannot RAMAMBAZAFY – 19 mai 2013

===============================

COMMUNIQUE DE PRESSE


Inauguration de l’aéroport de Nosy Be après les travaux d’extension effectués


Le Président de la Transition, SEM Andry RAJOELINA, a inauguré, ce Samedi 18 Mai 2013, les travaux d’extension effectués sur l’aéroport de Fascène, Nosy-Be, Région DIANA, avec le Ministre des Transports, Benjamina RAMANANTSOA et le Ministre de la Communication, RAHAJASON Harry Laurent. Ledit aéroport commençait à accueillir des gros porteurs tels que le Boing 767 en 2004 mais après ces travaux d’élargissement des bouts de piste de 30 mètres avec l’installation des feux de piste pour les balisages nocturnes, cette infrastructure aéroportuaire est actuellement en hauteur d’accueillir les Boing 777 et les Airbus A340 ayant une capacité de 350 à 400 passagers que l’Etat malgache a acheté en 2012.


Un prolongement dégagé de 60 mètres de piste a également été effectué en cas d’éventuels problèmes de décollage des appareils. Le coût de cette première partie des travaux d’extension de l’aéroport de Nosy-Be s’élève à 5,3 Milliards d’Ariary dont 70% a été financé par l’Etat malgache et 30% par l’ADEMA. « Après cette amélioration apportée à l’aéroport de Fascène, la Ville de Nosy-Be pourrait devenir le second plus grand aéroport international de Madagascar après celui d’Ivato car il est désormais classé dans la catégorie D », a déclaré Jean Germain ANDRIANIAINA, Directeur technique de l’ADEMA.


La deuxième tranche des travaux d’extension de Fascène nécessite encore un financement de plusieurs milliards d’Ariary pour que l’aéroport de Nosy-Be puisse accueillir des gros porteurs comme les AIRBUS 380. Pour ce faire, un renforcement des pistes en termes d’épaisseur de 8 à 10 cm ainsi que l’allongement des pistes de 750 m sont primordiaux.


Après l’inauguration, le président RAJOELINA a procédé à une visite des travaux réalisés dans l’enceinte de l’aéroport avant de se rendre sur la place des marchés, à Bazary Be, où une foule immense attendait impatiemment son arrivée.


Durant la série de discours, sur la place des marchés, le Maire de la Ville de Nosy-Be a tenu à remercier le Chef de l’Etat d’avoir honoré ses promesses concernant cette infrastructure aéroportuaire. « Cette extension de l’aéroport de Fascène constitue une preuve tangible d’une détermination et d’une volonté de bâtir pour la génération future car elle développera certainement l’économie locale ».


Le Président de la Transition a, quant à lui, mis en exergue les avantages et retombées de cette extension de l’aéroport de Nosy-Be en termes de développement. « L’économie de Nosy-Be est basée sur la rentrée de devises générées non seulement par la venue des touristes mais surtout par la fréquence de vols en passage à l’ile aux parfums. Nosy-Be pourrait très bien devenir une vitrine du tourisme sur le plan régional et cette ouverture vers l’international pourrait également inciter les opérateurs à s’investir dans le secteur du tourisme. Cela implique une augmentation de nombres de touristes, tant étrangers que nationaux. Nosy-Be doit être la première destination touristique de Madagascar », a-t-il déclaré. Effectivement, le tourisme constitue environ les 80% des activités, directes ou indirectes, exercées par la population locale allant de petites mains à la construction des infrastructures hôtelières, sans oublier les retombées dans le domaine du transport. Tout cela, au bénéfice de tout un chacun.


En outre, suite à la demande d’une mère de famille venue à la place des marchés pour rencontrer le Numéro Un de la Transition, le chef de l’Etat a également promis un sapeur-pompier pour résoudre les problèmes de la population locale.


Toujours dans son allocution, le Président Andry RAJOELINA n’a pas manqué de rappeler que Nosy-Be figure parmi les villes les plus prisées des touristes étrangers et nationaux pour les vacances et c’est la raison pour laquelle il a choisi l’ile aux parfums pour passer quelques jours de vacances.


Par ailleurs, la ville de Nosy-Be fête cette année la 20ème édition du festival DONIA. Le Président de la Transition a honoré de sa présence la cérémonie de clôture de ce festival durant ce séjour à Nosy-Be, un rendez-vous hautement culturel et artistique qui se tient tous les ans dans cette ville d’Ylang Ylang. Le chef de l’Etat a pris la parole devant une foule compacte au stade d’Ambodivoanjo, plein à craquer. Il a ainsi réitéré son souhait de donner une envergure internationale pour la prochaine édition dudit festival.

Antananarivo, le 19 Mai 2013

Le Chargé de la Communication

à la Présidence de la Transition

Par Andry TGV - Publié dans : Andry Rajoelina Acta non verba - Communauté : Andry Rajoelina en action
Voir les 0 commentaires
Mercredi 15 mai 2013 3 15 /05 /Mai /2013 12:42

 
Par Andry TGV - Publié dans : Andry Rajoelina Acta non verba - Communauté : Andry Rajoelina en action
Voir les 0 commentaires

De la Vision aux Actions

ALBUMS DE PHOTOS

Voir tous les albums

DOSSIERS

Calendrier

Août 2013
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés