Vendredi 25 octobre 2013 5 25 /10 /Oct /2013 15:59

 

 

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le Couple présidentiel a voté à Ambatobe



Le Président de la Transition Andry RAJOELINA et son épouse ont effectué leur devoir de citoyens à 9h précise, au bureau de vote du Lycée Agricole d’Ambatobe ce Vendredi 25 Octobre 2013, jour du scrutin présidentiel à Madagascar. Ils ont été accueillis à leur arrivée par la Représentante résidente du PNUD, Mme Fatma SAMOURA (photo ci-dessus).






A sa sortie du bureau de vote, le Président de la Transition a répondu aux questions des nombreux journalistes nationaux et internationaux venus en masse pour couvrir cette élection historique à Madagascar.


Interrogé par les membres de la presse sur son point de vue quant au déroulement des scrutins, le Président Andry RAJOELINA a préféré ne pas livrer prématurément son opinion. Toutefois, il a expliqué que : « les malgaches sont venus en masse pour voter étant donné que cette élection permettra le retour de Madagascar  à l’ordre constitutionnel». Par rapport aux défaillances constatées sur la liste électorale, le Président RAJOELINA a indiqué que les responsabilités de tout un chacun ont déjà été bien réparties. « Notre défi est de terminer la Transition dans la paix, dans la sérénité et surtout sans entraîner le pays dans la guerre civile ni dans l’affrontement. J’ai déployé les efforts nécessaires pour aboutir à l’élection présidentielle de ce jour. Pour ce qui est de l’organisation proprement dite, c’est la CENI-T qui est chargée de l’établissement de la liste électorale et des cartes d’électeurs. Nous allons voir au fur et à mesures ce qui s’est vraiment passé. Pour l’heure, on constate que les élections se passent dans le calme et en toute sérénité », a-t-il avancé.

Dans son interview, le Président de la Transition a fait un appel solennel au peuple malgache mais surtout aux candidats à accepter le résultat du scrutin qui exprime le choix du peuple : « chaque candidat devrait démontrer son patriotisme. Quand le peuple choisit, il faut accepter le verdict des urnes. C’est ca la Démocratie, le respect du choix des électeurs qui donnent le plein pouvoir à un candidat pour diriger le pays ».

Le Président RAJOELINA a saisi l’occasion pour féliciter la population malgache pour la résolution pacifique de la crise : « je tiens à remercier le peuple malgache pour la sagesse dont il a fait preuve durant la Transition mais aussi pendant la campagne électorale ».

Dans la foulée, le Numéro Un de la Transition a évoqué que le vote qu’il a fait est un « choix personnel » avant d’émettre le souhait que « Madagascar soit un exemple de sortie de crise. Je n’aimerai pas que mon pays sombre dans le chaos à travers l’affrontement, à travers l’utilisation des armes. Depuis quatre années, les politiciens ont assez accaparé la scène politique dans les négociations menées pendant la Transition. Aujourd’hui, le peuple malgache s’exprime ».

 

Par ailleurs, le Président RAJOELINA a rassuré qu’il est difficile, voire impossible de manipuler les résultats du scrutin : « je tiens à souligner qu’il est difficile aujourd’hui d’inverser le choix du peuple. La venue en masse des observateurs internationaux est un signal fort pour limiter d’un, les mauvaises intentions des uns et des autres et de deux, pour valider les résultats de vote ».



Concernant son éventuel soutien à un des 33 candidats, le Chef d’Etat a souligné : « je ne peux pas dire que je soutiens tel ou tel candidat. Nous verrons la suite au deuxième tour ». Il a ainsi qualifié de « mauvais perdants » ceux qui ont l’intention de contester les résultats du scrutin. Et lui d’expliquer : « j’ai confiance en la sagesse des malgaches. Nous allons prendre toutes les précautions afin d’éviter les troubles à l’issue des élections. Le citoyen, les forces de l’ordre et les candidats doivent prendre leurs responsabilités respectives ».

Le Numéro Un de la Transition a réaffirmé sa détermination à procéder à une passation démocratique à la fin de la Transition : « je l’ai déjà dit, je suis démocrate et je suis prêt à faire une passation dans les règles de l’art. Et ce sera une grande première pour Madagascar ».

Questionné sur le retour de l’ancien Président Ravalomanana, le Président RAJOELINA incite tout un chacun à se tourner vers l’avenir « pour le moment, nous sommes en train de choisir le nouveau Président. On ne parle plus du passé, nous allons regarder ensemble vers l’avenir ».

A propos de son programme post-transitoire, le Président RAJOELINA a avancé : « un patriote œuvre toujours pour son peuple. Je serai toujours aux côtés des malgaches, je serai toujours là pour le développement de Madagascar ».

Il convient de noter que les observateurs internationaux et nationaux ont été également aperçus à Ambatobe en ce jour du scrutin.

Antananarivo, le 25 Octobre 2013

Le Chargé de la Communication

auprès de la Présidence de la Transition

Par Andry TGV - Publié dans : Andry Rajoelina Acta non verba - Communauté : Andry Rajoelina en action
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

De la Vision aux Actions

ALBUMS DE PHOTOS

Voir tous les albums

DOSSIERS

Calendrier

Novembre 2013
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés