Le Mali attaque une position de la coordination

La Coordination des Mouvements de l’Azawad informe l’opinion nationale et internationale qu’une colonne des  forces armées maliennes a attaqué, ce jour 07 février 2015, une de ses positions située à Fitili à une quarantaine de kilomètres au sud de Tessit, dans le Gourma.

Cette attaque menée directement par les forces gouvernementales, qui décident, ainsi, d’avancer désormais à visage découvert et de ne plus se cacher derrière leurs milices, constitue une violation flagrante et extrêmement grave de la part du gouvernement malien de l’accord du cessez-le-feu du 23 mai 2014 et de celui sur ses modalités de mise en œuvre du 13 juin 2014.

La Coordination des Mouvements de l’Azawad prend à témoins l’ensemble de la communauté Internationale devant cette action qui intervient au moment où des discussions sont actuellement menées à Alger sous l’égide de la médiation internationale dans le but d’obtenir la cessation de toute forme d’hostilités afin de permettre la reprise des négociations dans la sérénité.  

La partie gouvernementale démontre ainsi son manque de considération pour les différents accords de cessez-le-feu et les multiples déclarations du Conseil de Sécurité de l’ONU dont la dernière date du 06 février 2015 et appelle les parties à s’engager de bonne foi dans le processus de paix et à mettre fin à toute forme de violence. 

Cette action, qui n’est pas la première du genre, est de nature à mettre en péril les efforts en cours en vue d’une reprise dans les meilleures conditions du processus politique. Elle doit faire l’objet, de la part de la Communauté internationale, d’une réponse appropriée, claire et ne souffrant d’aucune ambigüité.

 

La coordination 

 

 

 

MNLA sur Twitter

MNLA sur Facebook